Beaute

Into the dark : L’ombre à paupières liquide de chez Kiko

HEY GUYS !

J’ai pris quelques jours pour tester pas mal de produits que j’ai acheté pendant les soldes. Je vais vous les présenter au fur et à mesure mais je voulais rapidement rebondir sur un petit produit en particulier que je trouve extra, il s’agit de l’ombre à paupières métallique « Into the dark » de chez Kiko.

Le produit

J’ai de suite été attirée par ce produit pour deux raisons : la couleur et la texture.

into the dark kiko

into the dark – kiko

Il s’agit en effet d’un fard liquide, texture que j’ai toujours fuis à cause de mes paupières qui deviennent vite grasses. Et je ne vous parle même pas des fards crème (je me laisse ça pour un prochain test). C’est donc sans grande conviction que j’ai ajouté ce petit produit à mon panier.

Concernant la couleur j’ai le 02 provocative bordeaux et il en existe 4 au total. (Ils sont actuellement en soldes à moitié prix !!).

Ce qu’en dit la marque :

Ombre à paupières liquide au fini ultra-métallisé.
Son applicateur permet de l’appliquer et de l’estomper de façon simple et rapide. Il garantit un rendu de la couleur intense, pour un résultat professionnel immédiat.

L’application

En faisant le swatch la première fois je me suis dit « Mais comment je vais appliquer ça !? ». Le produit sort en grosse quantité donc il est important de bien doser avant d’en mettre puisqu’il est vraiment très très liquide. Aussi le fard est super opaque et il sèche assez rapidement. Oui, il avait vraiment tout pour effrayer !

La brosse est en mousse et c’est l’applicateur classique pour les laques à lèvres. Elle est souple et absorbe pas mal de produit, d’où l’importance d’y aller avec parcimonie.

Vient le moment de l’application et je me rends compte que le produit se travaille facilement. J’arrive à prendre le temps d’en appliquer sans que ça ne devienne trop sec. Ce qui fait qu’on peut bien estomper la matière et faire un joli smoky par exemple. C’est une véritable surprise et c’est plutôt rassurant. Par contre, il faut attendre que le produit sèche un peu avant de commencer à l’estomper sinon vous déplacer la matière avec le pinceau et c’est la cata.

Le rendu, la tenue

Pour ce qui est de la tenue, je suis agréablement surprise ! Je mets comme d’habitude ma base à paupières de chez Urban Decay et le tour est joué. La fard ne bouge absolument pas ! Je garde un joli maquillage toute la journée/ soirée). J’avais vraiment peur que le produit file dans le plie de mes paupières mais il n’en est rien.

Pour ce qui est du côté « ultra-métallisé » préconisé par la marque j’ai envie de dire qu’on a vu mieux. Je pense notamment à certains fards de la palette Heat de chez UD qui sont bien métalliques.

Le résultat est super joli, l’intensité est là et on peut moduler la couleur comme on le souhaite. J’adore j’adoore ce fard ! Pour le coup c’est une belle découverte.

Le tuto, le tuto !

Into the Darko Kiko tutorial

  1. J’applique ma base à paupières et je la fixe avec un fard clair (en l’occurrence j’ai utilisé la palette Full Spectrum de chez UD).
  2. Avec une couleur de transition, pour ma part il s’agit d’une couleur prune qui match parfaitement bien avec le fard métallique, je marque mon creux de paupières. Sachant que j’ai les paupières tombantes je n’hésite pas à monter la matière.
  3. J’applique du fard blanc de façon grossière en coin interne de mon œil. J’en met une bonne couche pour pouvoir travailler le produit liquide par la suite.
  4. Into the dark tiiiime ! Je l’applique de façon homogène et là ou je veux exactement qu’il soit. Attendre quelques instants avant de commencer à estomper.
  5. Avec un pinceau propre je reprends la couleurs que j’avais mis en creux et j’estompe délicatement le tout, en allant jusqu’au coin interne pour ma part pour faire remonter le blanc.
  6. FINITO.

Au niveau du démaquillage, rien de compliqué et je n’ai rien de particulier à signaler.  C’est aussi simple que pour l’application.

Vous connaissiez?

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :